Conférence #1

N'apparaît pas dans la saison
Conférence

par René Daval, professeur honoraire de philosophie à l’Université de Reims

Quel est ce monde de violence, de mensonge, de faux-fuyants, de racisme, d’intolérance et – comme un leitmotiv – de famille désunie au coeur de l’œuvre de l’auteur Dennis Kelly ?

La pièce présente trois frères et sœurs dont l’un d’entre eux a frappé, blessé et torturé un étranger pakistanais dans une rue de Londres. Une longue discussion s’ensuit : ses frères et sœurs vont-ils - ou non - l’aider et ne rien dire à la police ? Le thème d’une famille fracassée est présent chez Kelly, comme on le voyait dans la pièce de Kelly présentée l’an dernier à la Comédie Débris. L’attitude des frères et sœurs vis à vis du quasi meurtrier évolue tout au long de la pièce et les souvenirs vrais ou fantasmés se mêlent tout au long de la discussion entre les protagonistes. Kelly nous dépeint un monde de violence, de mensonge, de faux fuyants, de famille désunie, de racisme et d’intolérance. On ne sait ce qui est advenu réellement et ce qui est invention et fantasme. Les deux époux tantôt souhaitent un enfant, la femme est enceinte, et tantôt veulent avorter et entre le femme et l’homme les intentions s’inversent. La pièce est très noire, le mal est partout présent, et le divin reste indifférent. Kelly participe du mouvement contemporain en Angleterre au théâtre que l’on nomme « pièce dans le visage » « in your face play ». La famille se déchire à la fin de la pièce qui est très forte et entraîne le spectateur dans une tragédie dont on ne saurait voir le terme.

René Daval, professeur honoraire de philosophie à l’Université de Reims

Dates
  • mar.15 oct18h30
Lieu
Comédie (Studio)
3 chaussée Bocquaine, Reims
Recherche

Que cherchez-vous ?