l m m j v s d
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
26 > 29 MARS
mar 26, 20H30 / mer 27, 19H30 / jeu 28, 19H30 / ven 29, 20H30

Que viennent les barbares

TEXTE ET DRAMATURGIE SÉBASTIEN LEPOTVIN, MYRIAM MARZOUKI
MISE EN SCÈNE MYRIAM MARZOUKI

Myriam Marzouki pose ici la question de l’identité. Pour évoquer cet Autre, n’appartenant pas à notre Nous national, elle convoque la figure du Barbare qui permet au groupe de se définir et d’affirmer son identité. Et sur le plateau sont invités Mohamed Ali, Simone de Beauvoir, des ethnologues en visite au Musée de l’Homme, Claude Lévi-Strauss…

Myriam Marzouki fait un théâtre d’idées, mais elle nous les transmet par l’émotion. Ce qui nous regarde, que l’on a pu voir à la Comédie pendant le festival Reims Scènes d’Europe en 2017, abordait le sujet brûlant du regard en France posé sur le voile et les femmes qui le portent. Sans donner de  réponses ni de conclusions simples, elle ouvrait la réflexion et les imaginaires. Que viennent les  barbares poursuit ce fil, mais cette fois, c’est la question même de l’identité qui est posée. Comment se fait-il que tant d’hommes et de femmes ne rentrent pas dans cette carte postale française traditionnelle ? Comment comprendre que toute évocation du multiculturalisme fait surgir l’épouvantail du communautarisme. Pour déployer ces questions charnellement sur scène, Myriam Marzouki convoque la figure du Barbare qui permet au groupe de se définir et d’affirmer son identité. Le texte, coécrit avec Sébastien Lepotvin, va s’enrichir des expériences du plateau. On y verra Mohamed Ali interviewé sur un ring de boxe ; on entendra Claude Lévi-Strauss ou James Baldwin. Comme l’écrivait Jules Michelet : Ce ne serait pas trop de l’histoire du monde pour expliquer la France.

AVEC LOUISE BELMAS, MARC BERMAN, YASSINE HARRADA, CLAIRE LAPEYRE MAZÉRAT, SAMIRA SEDIRA, MAXIME TSHIBANGU
SCÉNOGRAPHIE MARIE SZERSNOVICZ - LUMIÈRE CHRISTIAN DUBET - SON JEAN-DAMIEN RATEL - COSTUMES LAURE MAHEO - ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE ET REGARD CHORÉGRAPHIQUE MAGALI CAILLET-GAJAN

Crédit : Gg

Construction décor Ateliers de la MC93
Production MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis et Compagnie du dernier soir
Coproduction Comédie de Béthune – CDN Hauts-de-France, la Comédie de Reims – CDN, La Passerelle – Scène nationale de Saint-Brieuc (en cours)
Avec le soutien du théâtre L’Échangeur – Bagnolet