l m m j v s d
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
20 > 22 MARS
mer 20, 19H30 / jeu 21, 19H30 / ven 22, 20H30

Le Misanthrope

TEXTE MOLIÈRE
MISE EN SCÈNE ALAIN FRANÇON

Alceste est un farouche partisan de la franchise et déteste cette société de conventions hypocrites. Alain Françon décortique avec un humour dévastateur cette société de cour à l’étiquette rigide dont Molière montre les ressorts secrets, dissimulés sous les échanges feutrés de la haute société.

Remonter aujourd’hui de grands classiques, c’est comme travailler sur la matière sociale disait  Antoine Vitez. Un travail très excitant sur une matière humaine inépuisable. Le Misanthrope ou L’Atrabilaire amoureux est un document extraordinaire sur les mœurs du XVIIe siècle, mais aussi une pièce à l’humour dévastateur. Alceste est un farouche partisan de la franchise et déteste la société qui l’entoure et surtout les conventions hypocrites qui la cimentent. Célimène, au contraire, est une coquette médisante qui se joue de lui, alternant moqueries et mouvements de tendresse. Alain Françon décortique cette société de cour à l’étiquette rigide et minutieuse. On sait qu’elle est le produit d’un processus séculaire de maîtrise des instincts et de domestication des pulsions humaines les plus profondes. On verra dans l’histoire ces pratiques de la cour s’étendre à l’ensemble de la société, pour le meilleur et pour le pire : cela donnera l’art de la conversation, mais aussi les folies de langage de la préciosité. Molière met ce petit monde clos en crise et montre les ressorts secrets dissimulés sous les échanges feutrés de la haute société : élitisme extrême, rivalités, violence. Il nous déploie sur scène les appétits cyniques de ce monde où l’amélioration du rang de l’un entraîne la dégradation de l’autre ; où le jeu des ambitions fait craquer le vernis de la politesse. On comprend pourquoi notre Misanthrope finira par se retirer dans la solitude. C’est Gilles Privat qui jouera Alceste – après avoir incarné Cyrano et Monsieur de Pourceaugnac la saison dernière à la Comédie. 

AVEC DAVID CASADA, PIERRE-ANTOINE DUBEY, PIERRE-FRANÇOIS GAREL, GILLES PRIVAT, LOLA RICCABONI, RÉGIS ROYER, DOMINIQUE VALADIÉ, MARIE VIALLE (EN COURS)
DRAMATURGIE, ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE DAVID TUAILLON - DÉCOR JACQUES GABEL - LUMIÈRE JOËL HOURBEIGT - COSTUMES MARIE LA ROCCA - MUSIQUE MARIE-JEANNE SÉRÉRO - COIFFURE ET MAQUILLAGE CÉCILE KRETSCHMAR - SON LÉONARD FRANÇON

Crédit : Gg

Production Théâtre des nuages de neige
Coproduction Théâtre de Carouge-Atelier de Genève, Théâtre National de Strasbourg, MC2 Grenoble, Théâtre de la Ville Paris, Théâtre du Nord-CDN de Lille Tourcoing Hauts de France