l m m j v s d
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
 
12 > 20 OCTOBRE
ven 12, 19H30 / sam 13, 18H30 / dim 14, 15H30 / mar 16, 20H30 / mer 17, 19H30 / jeu 18, 19H30 / ven 19, 20H30 / sam 20, 18H30

Quelqu’un arrive et je ne me connais plus

Diptyque : Les Bacchantes - Narcisse

REPRISE

LES BACCHANTES D’APRÈS EURIPIDE
ADAPTATION FERDINAND BARBET
NARCISSE DE FERDINAND BARBET
MISE EN SCÈNE FERDINAND BARBET / PAR LE COLLECTIF  17

Quelle place prend l’étranger dans nos vies ? La quête de l’autre comme quête de soi. Deux spectacles créés par Ferdinand Barbet et le Collectif 17 de la Comédie. On passe du drame entre un dieu et un peuple à une intrigue de lycée dans la France d’aujourd’hui. Ce qui relie ces deux histoires de déchirement, c’est la place impossible de l’intrus.

Ferdinand Barbet avait imaginé un diptyque en présentant successivement deux spectacles pendant la saison précédente. Les voilà réunis : l’un est tiré des Bacchantes d’Euripide ; l’autre, Narcisse, écrit par le metteur en scène, est résolument moderne. Les mythologies se croisent, se prolongent, se révèlent. On passe du drame entre un dieu et un peuple à une intrigue de lycée dans la France d’aujourd’hui. Ce qui relie ces deux histoires de déchirement, c’est la place impossible de l’intrus.  Dans Les Bacchantes, Dionysos, dieu de la différence, revient à Thèbes, sa ville natale. Il exige que son culte soit respecté. La ville refuse. Thèbes ferme ses portes à l’étranger. La terrible vengeance de Dionysos s’exerce contre la ville. Dans la deuxième partie de ce diptyque, Cléo, une jeune fille sur les routes, en perpétuel déménagement, peine à s’installer dans un nouveau lycée. Y règne la belle et sage élève Narcisse adorée par ses camarades de classe. Quelle place va pouvoir prendre cette intruse ? Leur amour naissant va perturber les équilibres et redistribuer les cartes entre tous les protagonistes. Ce diptyque fait dialoguer deux objets de théâtre sur la question de l’identité et du repli sur soi. Une scénographie commune les réunit dans un esprit inventif et festif, celui du Collectif 17 de la Comédie. Le groupe Potochkine sur scène va électriser nos mythologies.

 

ve 12 oct 19h30 Diptyque / sa 13 oct 18h30 Diptyque / di 14 oct 15h30 Diptyque
ma 16 oct 20h30 Les Bacchantes / me 17 oct 19h30 Les Bacchantes
je 18 oct 19h30 Narcisse / ve 19 oct 20h30 Narcisse
sa 20 oct 18h30 Diptyque

Durées Les Bacchantes 1h30, Narcisse 1h30 (Entracte de 30 min les soirs de diptyque)

Réserver : Diptyque  Les Bacchantes  /  Narcisse
 

AVEC SALIM-ÉRIC ABDELJALIL, LOUISE DUPUIS, BENJAMIN DUSSUD, LUCAS GENTIL, ÉLOÏSE HALLAUER, LUCILE OZA, CAMILLE SOULERIN, POTOCHKINE (PAULINE ALCAÏDÉ, HUGO SEMPÉ)
MUSIQUE POTOCHKINE - SCÉNOGRAPHIE CASSANDRE BOY - LUMIÈRE GAUTIER DEVOUCOUX - COSTUMES AUGUSTIN ROLLAND - SON ADRIEN KANTER - ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE NAÏMA PERLOT--LHUILLIER

Crédits : Gg, Marthe Lemelle

Production la Comédie de Reims – CDN
Avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques DRAC et Région PACA, de l’ENSAD Montpellier et du Fonpeps. Projet bénéficiant du Fonds d’Insertion pour Jeunes Comédiens de l’ESAD – PSPBB.