l m m j v s d
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
6 février
lun 06, 21H00

Traversés

Malik Nejmi photographies, vidéos, objets
Touda Bouanani et Mehdi Krüger voix, récit, textes
Laurent Durupt piano

en partenariat avec Césaré

Au-delà de la dimension politique de la migration, cette création cherche à fouiller dans le merveilleux et le rêve pour évoquer des sujets plus douloureux liés au départ : la brûlure, la perte de repères, la séparation, la disparition. Il résulte de cette expérience liminale, le désir pour les quatre artistes de concilier cette sensation intime que le récit migratoire et leurs pratiques artistiques respectives pourraient “conjurer le mauvais sort”, nous dire et nous donner à voir autre chose de la migration.

Traversés est un spectacle en construction, inspiré d’une recherche menée par Malik Nejmi à Tanger avec Omar B., migrant sénégalais en transit au Maroc. Autour d'un dispositif à quatre pratiques, le piano préparé (Laurent Durupt), le slam (Mehdi Krüger), la performance (Touda Bouanani) et la vidéo (Malik Nejmi) sont confrontés à la présence sur scène d’un ensemble d’objets de la migration: des rames en bois, un petit livret coranique, une chaussure d’enfant, un bidon. Leur présence nous renvoie à l’absence du migrant, dont la voix nous parvient au travers d’un rêve, tandis que la narration éclatée des deux récitants nous guide lentement vers une fiction qui n’est pas sans rappeler parfois La jetée de Chris Marker. À l’écran, les séquences noir et blanc se succèdent à l’errance de “celui qui voit” et le spectateur explore à son tour le matériau poétique des migrations contemporaines. Traversés est un spectacle au statut ambigu qui interroge autant le récit migratoire que la façon dont il peut être perçu. Quelle place accordons-nous au récit du migrant? Comment les historiens sont-ils amenés à collecter leurs histoires, les musées à exposer ces objets qui les accompagnent ? La migration devient alors pour les quatre artistes le lieu de l’expérience, un espace commun de pensée qui n’est rendu possible que dans le déplacement de la frontière…

Durée 50 mn

 


NOUVEAU : Soirée Duo
lundi 6 février

Réservez pour ce spectacle et bénéficiez d’un tarif à 5€ ainsi que d’un accueil privilégié pour Goebbels' Lesson à 19h

Toute la programmation du Festival sur scenesdeurope.eu

 

 

 


Crédit : Gg

Les artistes ont bénéficié d’une courte résidence de création à l’Institut Français de Casablanca en 2016 et d’une semaine de travail au Césaré dans le cadre de la résidence de Laurent Durupt à la Comédie de Reims 2017. Malik Nejmi collabore avec les socio-anthropologues Sophie Bava et Sylvie Bredeloup (IRD Rabat et Dakar, fondation Camargo-LabexMed 2016), il a reçu pour son travail les bourses de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques et de l’IMéRA Marseille.