l m m j v s d
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 
19 > 27 janvier
jeu 19, 19H30 / ven 20, 20H30 / sam 21, 18H30 / mar 24, 20H30 / mer 25, 19H30 / jeu 26, 19H30 / ven 27, 20H30

Effleurement

TEXTE ASJA SRNEC TODOROVIĆ
TRADUCTION CHRISTINE CHALHOUB
MISE EN SCÈNE CLARA CHABALIER

Un salon de coiffure, un huis clos entre deux femmes qui partagent un secret.

Dans un salon de coiffure de banlieue, le jour de fermeture, Bouboule, la coiffeuse, reçoit la visite de Puce, sa mère, qui souhaite l’inviter à fêter un anniversaire de naissance... ou de mort. Le shampoing, la teinture, la coupe, le brushing rythment cette journée jusqu’à la nuit. Elles parlent comme elles peuvent, elles échangent, elles s’effleurent. La coiffure et la vie s’entrelacent. Les drames remontent, le sens est suspendu, on évoque un Centre mystérieux : un camp en ex-Yougoslavie ? Une radio crachotante s’en mêle, des voisins vocifèrent. Ce morceau de vie si intense nous fait penser à des situations du théâtre beckettien. Clara Chabalier donne réalité et mystère à l’écriture si légère, rythmée et ouverte de la dramaturge croate Asja Srnec Todorović. Ce salon banal devient un espace mental, une chambre imaginaire où deux comédiennes s’esquivent, se perdent et se retrouvent.

Durée 2h 

AVEC PAULINE JAMBET, CAROLINE DARCHEN

CRÉATION SONORE JULIEN FEZANS - LUMIÈRE PHILIPPE GLADIEUX - SCÉNOGRAPHIE JEAN-BAPTISTE NÉE
SPECTACLE CRÉÉ EN MARS 2016

DANS LA PRESSE
Mediapart
, Jean-Pierre Thibaudat
L’écriture d’Effleurement, par la croate Asja Srnec Todorović, est sinueuse, suggestive, mystérieuse. Joliment portée par deux actrices, Pauline Jambet et Caroline Darchen. Et mise en scène avec tact par Clara Chabalier. 

 

Crédits : Gg, Marikel Lahana

Production compagnie Pétrole
Coproduction Studio-Théâtre de Vitry, la Comédie de Reims–CDn, Théâtre Ouvert avec le soutien de la Région Île-de-France
La compagnie Pétrole bénéficie de l’aide au projet de la DRAC île-de-France ̶ Ministère de la Culture et de la Communication
Avec le soutien du Théâtre de Vanves et de la SPEDIDAM