l m m j v s d
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
sam 26, 20H00

Les Courageux

Le film des élèves de la Classe

samedi 26 mai 20h à la Comédie

Au cours de leur formation, les élèves de la Classe de la Comédie de Reims (promotion 15/17) ont travaillé avec le réalisateur Mario Fanfani. S’inspirant de leur personnalité, de leurs histoires réelles ou fantasmées, nourris d’entretiens et à partir d’improvisations, le réalisateur a écrit un scénario qui a été tourné à Reims en janvier 2017.

Le film Les Courageux, produit par la Comédie de Reims et tourné en douze jours, est un film d’énergie, à la fois intime et politique.

 

Un film de Mario Fanfani
Avec les élèves de la Classe de la Comédie - promotion 15/17 : Delphine Bechetoille, Théo Bonnard, Jean-Baptiste Carnoye, Alexandra Lacour, Valentin Léopold, Pauline Maya-Perez, Jeanne Neiss, Léo Perlot--Lhuillier, Naïma Perlot--Lhuillier, Axel Rizat, Quentin Wasner-Launois
Durée 40 minutes
 

Entrée libre
Participez le même soir à la fête de fin de saison (en savoir +).

 

"Au départ des Courageux, il y a l'invitation de Ludovic Lagarde à venir travailler avec les onze élèves comédiens de la Classe de la Comédie de Reims. Après un an d'atelier avec un groupe soudé par le désir d'attraper l'époque à bras le corps, Ludovic et moi étions d'accord : il y avait matière à faire un film. À ceux qui soupçonnerait la jeune génération d'être radicalisée ou dépolitisée, la réponse des onze de la Classe de la Comédie de Reims est politique. Pas au sens des grands appareils, des institutions, des partis, mais d'une politique de l'intime, plus imperceptible, plus souterraine.
Rien n'est plus émouvant pour un cinéaste que d'accompagner la naissance de jeunes acteurs, d'imaginer leur corps futur pour les aider à mieux habiter leur corps présent. Le scénario s'est construit à partir des élèves, de leur personnalité, de leur histoire réelle ou fantasmée, nourri d'entretiens et d'improvisations. Dès l'écriture, j'avais en tête une partition chorale avec l'intuition que celle-ci formerait des liens sous-terrains dans une cartographie de personnages, un réseau de relations que le spectateur aurait tout loisir d'interpréter en fonction de son attachement à tel ou tel caractère.
Les Courageux, tourné en douze jours, est un film d'énergie. Une énergie dont nous avons un besoin vital aujourd'hui."
Mario Fanfani