l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
18 SEPTEMBRE
lun 18, 19H30

L'École des Maîtres

L'École des Maîtres est une académie théâtrale européenne itinérante, regroupant des comédiens venus de Belgique, d'Italie, de France et du Portugal. Quinze d’entre eux se retrouveront sous le regard du collectif Transquinquennal passé maître dans l’art de questionner nos identités. Ensemble, ils se pencheront sur la marchandisation de nos vies et de notre quotidien.

Une présentation de leur travail aura lieu à la Comédie le lundi 18 septembre 2017 à 19h30 en entrée libre.
Réservation 03 26 48 49 10 / rp@lacomediedereims.fr

Mise en scène Transquinquennal
Avec Angelo Campolo, Catarina Campos Costa, Assiya El Mhaier, Lola Felouzis, Desy Gialuz, Elena Gigliotti, Márcia Antónia Gomes, Sophie Lebrun, Emilie Marechal, Patrick Michel, Francesco Napoli, Tom Politano, Mathilde Rault, Oscar Silva, Benjamin Tholozan

 

Cet été, Transquinquennal anime l’École des Maîtres, le cours itinérant de perfectionnement théâtral ouvert aux artistes européens dont l’âge est compris entre 24 et 34 ans.
Marchandages est le thème que Transquinquennal a proposé aux participants de « L’École des Maîtres »  pour cette session 2017.

“The worst thing you can possibly do when you bargain for a deal is seem desperate to make it. That makes the other guy smell blood, and then you’re dead. The best thing you can do is bargaining from strength, and leverage is the biggest strength you can have. Leverage is having something the other guy wants. Or better yet, needs. Or best of all, simply can’t do without.”  Comme l’écrit Donald Trump dans « the Art of the Deal » (Donald Trump & Tony Schwartz, Ballantine Books, 1987).
Le mot marchandage est devenu péjoratif. Il évoque des choses pas nettes, des dessous de table, des compromissions, voire pire. Mais il en est du marchandage comme du mensonge : le mot est montré du doigt, et pourtant la pratique est partout, et chez chacun présente. Le marchandage n’est-il pas au centre de nos relations sociales, économiques, politiques ? Ne marchande-t-on pas sans arrêt avec soi-même ?

Après une session de marchandage (Contrattazione) à Udine, Transquinquennal a travaillé pendant 15 jours à la Balsamine à Bruxelles avec les jeunes comédiens italiens, portugais, français et nationaux de L’École des Maîtres.

L’École des Maîtres est un projet de formation théâtrale avancée qui a été créé par Franco Quadri en 1990 et qui atteint cette année sa XXVIème édition.  Ce cours de perfectionnement est soutenu par 4 pays européens – L’Italie, la Belgique, la France et le Portugal – avec pour objectif de mettre en relation de jeunes comédiens formés dans les écoles d’Art dramatique européennes et actifs déjà sur la scène professionnelle, avec des metteurs en scène de renommée internationale. Ensemble ils vont donner vie à une expérience de travail, centrée sur la rencontre et l’échange de compétences, de méthodes et de pratiques artistiques en partant de textes, de langues et de langages théâtraux différents, et cela au cours d’un atelier itinérant, d’une durée d’un mois et demi.

L’École des Maîtres se déroule du 14 août au 24 septembre 2017, et se donnera dans deux lieux différents : à Udine du 14 au 27 août, et à Bruxelles du 29 août au 11 septembre. Les résultats de l’atelier seront présentés au public : à l’issue d’une leçon ouverte à la fin de la session d’Udine et lors de 5 représentations finales, à Bruxelles (La Balsamine), à Rome, à Reims, à Caen et à Coimbra.

 

Partenaires et direction artistique de l'Ecole des Maîtres : CSS – Teatro stabile di innovazione del Friuli Venezia Giulia (Italie), CREPA – Centre de Recherche et d’Expérimentation en Pédagogie Artistique (CFWB/Belgique), TAGV – Teatro Académico de Gil Vicente, Colectivo 84 (Portugal), La Comédie de Reims – Centre Dramatique National, La Comédie de Caen, Centre Dramatique National (France)
Avec le soutien de MIBACT – Direzione Generale Spettacolo dal vivo (Italie)
Avec la participation de : Regione Friuli Venezia Giulia, Comune di Udine, Accademia Nazionale d’Arte Drammatica « Silvio d’Amico », Short Theatre, Teatro di Roma (Italie), Théâtre de Liège – Centre européen de création théâtrale et chorégraphique, Centre des Arts scéniques, Ministère de la Communauté française – Service général des Arts de la scène, Wallonie-Bruxelles International (CFWB/Belgique); Ministère de la Culture et de la Communication, Fonds d’Assurance Formation des Activités du Spectacle (France); Universidade de Coimbra, DGArtes – Governo de Portugal / Secretário de Estado da Cultura (Portugal)

Crédit : Giovanni Chiarot